Autobiographique!... Ou Pas?...

Publié le par Evilysangel



Un matin, tôt, j'ai réécouté cette chanson dans la voiture...
Et j'ai chialé!...

Cette Nathalie, c'est un peu moi, mais pas tout à fait...
Sa quête de l'Amour plus que du plaisir, je l'ai eu aussi...

J'aime la sensibilité presque féminine de Bénabar sur ce titre...
Voix feutrée, texte presque murmuré...
Il y raille les jeunes mâles machos et frustres...
Et dénonce la jalousie presque palpable des autres filles...

A chaque fois que je l'écoute, la chair de poule me vient,
accompagnée d'une humidité de l'oeil que je ne peux réprimer...
Ben oui quoi : j'suis sensible comme nana Mouâ!...

Allez, on s'l'écoute tout doucement?...


Et on fredonne aussi, en même temps?...

Benabar - Je suis de celles

 

  

Tiens, qu'est-ce que tu fais là ?

C'est moi, c'est Nathalie

Quoi tu me reconnais pas ?

Mais si

 

On était ensemble au lycée

C'est vrai, j'ai changé

J'ai des enfants, un mari

Bah quoi, t'as l'air surpris

 

J'étais pas destinée

A une vie bien rangée

J'étais perdue

Mon mari m'a trouvée

 

J'étais de celles

Qui disent jamais non

Les "Marie couche-toi là"

Dont on oublie le nom

 

J'étais pas la jolie

Moi, j'étais sa copine

Celle qu'on voit à peine

Qu'on appelle machine

 

J'avais deux ans de plus

Peut-être deux ans de trop

Et j'aimais les garçons

Peut-être un peu trop

 

Bien sûr, vous aviez eu

Des dizaines de conquêtes

Que personnes n'avaient vues

Toujours pendant les fêtes

 

Pour beaucoup d'entre vous

Je suis la première fois

De celles qui comptent

Mais pas tant que ça

 

Je n'étais pas de celles

A qui l'on fait la cour

Moi, j'étais de celles

Qui sont déjà d'accord

 

Vous veniez chez moi

Mais dès le lendemain

Vous refusiez en public

De me tenir la main

 

Quand vous m'embrassiez

A l'abri des regards

Je savais pourquoi

Pour pas qu'on puisse nous voir

 

Alors je fermais les yeux

A m'en fendre les paupières

Pendant que pour guetter

Vous les gardiez ouverts

 

Je me répétais :

" Faut pas que je m'attache "

Vous vous pensiez :

" Il faut pas que ça se sache "

 

Mais une fois dans mes bras

Vos murmures essoufflés

C'est à moi, rien qu'à moi

Qu'ils étaient destinés

 

Enlacée contre vous

A respirer vos cheveux

Je le sais, je l'affirme

Vous m'aimiez un peu

 

Certaines tombent amoureuses

C'est pur, ça les élève

Moi, je tombais amoureuse

Comme on tombe d'une chaise

 

Et gonflés de l'avoir fait

Vous donniez conférence

Une souris qu'on dissèque

Mon corps pour la science

 

Je nourrissais

Vos blagues de caserne

Que vous pensiez viriles

Petits hommes des cavernes

 

D'avoir pour moi

Un seul mot de tendresse

Vous apparaissait

Comme la pire des faiblesses

 

Vous les fiers à bras

Vous parliez en experts

Oubliant qu'dans mes bras

 Vous faisiez moins les fiers


Et les autres filles

Perfides petites saintes

M'auraient tondue les cheveux

A une autre époque

 

Celles qui ont l'habitude

Qu'on les cajole

Ignorent la solitude

Que rien ne console

 

Vous veniez chez moi

Mais dès le lendemain

Vous refusiez en public

De me tenir la main.

 

 

@+ tard...

Publié dans Coup de Coeur!

Commenter cet article

babounet 20/05/2009 21:11

oh Oui ! moua aussi j adore cette vilaine chanson ... qui me fait pleurerà tout les coups!!que de souvenirs , hum hum!merci Evilys

Evilysangel 21/05/2009 12:58


Qu'est-ce que tu veux, quand on est sensible comme nous ça a ses conséquences, hein?...


Valérie+et+ses+loupiots 19/05/2009 21:17

Une chanson très réaliste, je ne la connaissais pas. T'inquiètes j'suis aussi une nana sensible et surtout chouineuse. Bisous et bonne soirée.

Evilysangel 20/05/2009 08:46


C'est sûr que j'ai la larme pas mal proche du coin de l'oeil en général et tout particulièrement en ce moment... Sacrée sensibilité féminine va!...hihi


Babeth 18/05/2009 18:38

Moi j'adore Bénabar depuis que je connais. Un peu dans le même style, j'aime beaucoup "majorette", franchement pas la même mélodie, mais la même façon de se glisser dans la peau de quelqu'un de différent de lui. Je crois qu'il faut que j'aille voir le film dans lequel il joue moi.

Evilysangel 20/05/2009 08:44


J'en ai entendu beaucoup de bien de ce film dont tu parles " Incognito" n'est-ce pas?...
Rien que la bande annonce donne très envie déjà...


CéCé Mme Patate 18/05/2009 17:53

Je l'a connais quasiment par coeur cette chanson me touche personnellement aussi ... cette quète sans cesse... Bref j'en ai toujours les larmes aux yeux (voir plus ...) des frissons encore des frissons ... et des souvenirs (pas tjrs bon ...)Nous en avons de spoints en communs ... ;-)BisousCC

Evilysangel 20/05/2009 08:43


Comme tu dis : des frissons et encore des frissons... Des souvenirs aussi...Pas forcément mauvais, mais avec un goût d'amertume qui a du mal à passer...
Effectivement : un paquet de points communs oui!...


lagrengren 18/05/2009 16:44

Très belle chanson de la trempe de "PLEURE UN BON COUP MA PETITE VERO" de LALANNE (avant qu'il ne devienne débile !)

Evilysangel 20/05/2009 08:41


OUlala oui!...Comme tu dis : avant qu'il ne déconne!... Celle que tu cite je ne l'ai pas entendu depuis mes années de lycée...
J'adorais aussi " La Plus Belle Fois qu'On m'a dit Je t'aime c'Est un Mec qui me la dit"... Je ne suis pas sûre du titre, mais celle là aussi je l'écoutais en boucle fut un temps...