"Papa Longues Jambes"!

Publié le par Evilysangel


Comme je l'ai peut-être déjà dit ici, je suis une grande fan de Comédies Musicales!...
J'ai quasiment vu tout les grands classiques du cinéma américain de la grande époque, dans ce style cinématographique qu'ils ont si bien su maîtriser...y compris maint et maints documentaires sur le même propos...
Aussi, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir la programmation cinéma de la chaîne du câble TCM ce Dimanche 21 juin : "Papa Longues Jambes" ( ou "Daddy Long Legs" en V.O ) avec Fred Astaire et Leslie Caron...

Je ne savais même pas qu'il existait une comédie musicale de ce titre là!
Car pour moi, et pour toi aussi peut-être Lecteuse, "Papa Longues Jambes" c'est ça :


Ce dessin-animé là je l'ai souvent vu à la télévision...mais sans jamais en avoir vu le début...ni même la fin étant donné que je n'ai pas toujours eu le choix avec mon Ado à la maison : "C'est un truc de filles, ça!" qu'il me disait...

Mais, malgré tout, j'aimais bien l'histoire...


Maintenant, je sais que "Papa Longues Jambes" c'est aussi et avant tout un livre :


Et maintenant, je suis super contente de savoir que c'est aussi une comédie musicale!...
J'ai passé une merveilleuse soirée de Dimanche devant mon petit écran grâce à ce petit bijou de chansons et de danses avec l'exceptionnel et irremplaçable Fred Astaire ( quoi que Gene Kelly n'est pas mal non plus en tant qu'acteur, danseur ou chanteur  hein! )...

Le Synopsis :
Riche homme d'affaires américain, Jervis Pendleton ( Fred Astaire ), souhaite adopter une jeune orpheline Julie André ( Leslie Caron ), rencontrée dans un orphelinat français où il se rendait pour chercher du secours lorsque sa voiture s'embourbe dans un chemin boueux...
Malheureusement, son ami Alex, ambassadeur à Paris, lui fait comprendre que l'adoption est impossible pour des raisons de bienséances : l'adoption d'une jeune fille de cet âge pourrait prêter à confusions!...
Jervis va donc devenir son bienfaiteur anonyme, son mécéne, à la condition expresse de ne jamais se faire connaître d'elle. En contrepartie, Julie devra lui écrire au moins une fois par mois, sous le seul nom qu'elle connait de lui : John Smith, pour lui parler de ce qu'elle fait et de ses progrès scolaires.
Suite à une description pous que fantasque des autres enfants de l'orphelinat, qui n'en ont en fait vu que l'ombre, Julie surnomme son bienfaiteur "Papa Longues Jambes".
Inscrite au Walton Collège, l'orpheline partage sa chambre avec Linda Pendleton ( Terry Moore ), la propre nièce de Jervis, et ne manque pas d'écrire aussi souvent que possible à son généreux bienfaiteur...
Deux ans plus tard, Jervis a oublié jusqu'à son existence lorsque sa secrétaire, Melissa Pritchard ( Thelma Ritter ), et son homme de confiance Griggs ( Fred Clark ), lui apprennent que sa protégée, sans se décourager de ne jamais obtenir de réponse, lui a écrit régulièrement depuis son arrivée aux Etats-Unis.
Jervis prends alors prétexte d'une visite à sa nièce, à l'occasion de la fête du Collège, pour revoir la jeune fille et l'invite à venir passer un week-end à New-York ( sans pour autant lui révéler qui il est pour elle...).
Pourtant, de passage dans cette ville, l'ambassadeur les surprends ensemble et somme Jervis de tenir ses engagements envers la jeune fille!...
Et, tandis que Julie retourne au Collège, Jervis, pour l'oublier, entreprends un long voyage autour du Monde.
Le jour de la remise des Prix, Melissa vient chercher la jeune fille pour la présenter enfin à son bienfaiteur.
Refusant tout d'abord de la revoir, Jervis retombe très vite sous son charme et lui déclare son Amour!...

Pour infos le roman "Daddy Long Legs" de Jean Webster est paru en 1912.
Il fut adapté pour la scène par l'auteur lui-même dès 1914...
Puis, adapté au cinéma par deux fois : en 1919 avec Mary Pickford et en 1931 avec Janet Gaynor et Warner Baver.
Au début des années 50, Darryl E. Zanuck ( patron de la Fox ) rêve d'en faire une comédie musicale.
Il s'empresse de soumettre l'idée à Fred Astaire dont le contrat avec la MGM venait à expiration. Pour partenaire, Zanuck engage Leslie Caron, jeune danseuse française qui venait de triompher dans "Lili" et "Un Américain à Paris".
La MGM accepta de la "louer" à la condition d'avoir Susan Hayward en échange ( les studios de cinéma de l'époque étaient coutumiers de ce genre d'échanges...).
Fred Astaire, dont ce fut le seul film pour la Fox, dut interrompre les répétitions durant l'été 1954 pour soutenir son épouse Phillis qui mourut en Septembre d'une tumeur au cerveau. Ensuite, de son propre aveu, c'est en s'investissant  totalement dans le travail qu'il parvint à surmonter son immense chagrin.

Sachez également, que les scénaristes apportèrent des changements au roman de Jean Webster en transposant une partie de l'histoire en France et en confrontant  l'ancien et le nouveau grâce au mélange chorégraphique entre le style guindé de Roland Petit et celui très aérien de Fred Astaire.
Habituellement, c'était Hermes Pan qui réglait les chorégraphies de Fred Astaire,, mais pour ce film, l'acteur accepta de travailler avec Roland Petit qui souhaitait fortement créer une chorégraphie unique pour ce Mythe de la Comédie Musicale Américaine.

Mon Avis :
De longs et beaux moments de danses et de musique ( dont le fameux "Slue Foot"!!!), de la romance, de beaux costumes des dialogues avec même une pointe d'humour dedans!...
Bref, tout pour passer 2h pleines de bonne humeur et de sourires à qui aime ce genre cinématographique comme Mouâ!...

Je vous mets la bande annonce originale en V.O pour vous en montrer un peu plus...




Et le numéro de danse où Fred Astaire et Leslie Caron s'en donnent à coeur joie dans l'exécution phénoménale de ce "Slue Foot"!...
C'est prenant, époustouflant de technique et de grâce en même temps!...J'adore!...



Et toi Lecteuse, c'est quoi ta comédie musicale préférée?...
Dans celles d'avant quand même hein?...hihi
Ou bien peut-être que c'est un genre que tu n'aimes pas particulièrement?...

@+ tard...

Publié dans TV - Cinéma

Commenter cet article

Flandin 27/09/2009 10:31


1) Quels éléments , les "Mille petits riens "dont parle Judy (page 212)auraient pu vous faire deviner le dénouement ? En citez cinq
2) Ce roman épistolaire constitue un roman d'apprentissage;Quels sont les différentes découverte , les différents apprentissages et les transformation de l'héroine ?
3) En quoi le comportement de Judy , tout en restant respectueux et traditionnel (dans le dénouement notamment ), annonce -t-il  cependant la naissance du féminisme américain ?
3) Comment se manifeste peu àpeu la volonté d'indépendance financière de Judy ? Vers la fin du roman  comment contourne t- elle les ordres de son bienfaiteur , comment refuse telle qu'on lui
dicte sa conduit ?




Merci de bien vouloir m'aider !


Evilysangel 27/09/2009 14:26


Attends!...C'est carrément une interro de français que tu me demandes là!...Quand je te proposais mon aide je ne pensais pas à ce genre de questions!...En plus, même si j'ai vu le film et
les dessins-animés, je n'ai jamais lu le livre...Et là, sincèrement, tes questions sont assez poussées sur le sujet...Alors désolée, mais je ne pourrais pas t'aider sur ce coup là
Flandin!...


Flandin 26/09/2009 10:50



S'il vous plaît ? Pourriez-vous maider a répondre au question que j'ai sur ce livre  ?



Evilysangel 26/09/2009 14:03


Si je peux, pourquoi pas!...Dis toujours...


BABOUNET 30/06/2009 15:39

moi j adore j adore !j aime toutes les comedies musicalesla dernier que j ai vu en vrai au ZENITH de Montpellier " LE ROI SOLEIL"et bien j ai pleuré!bah vi suis sensible moua...

Evilysangel 30/06/2009 16:42


Rhôôôôô!!!...La veinarde!...hihi


Angelea 26/06/2009 17:16

West Side Story bien sûr !!! Bisous

Evilysangel 27/06/2009 12:03


Oh oui!...Grand moment danse et musique "West Side Story"!!!! J'adore!...


Carole 25/06/2009 17:55

J'adore les vieilles comédies musicales aussi par contre je ne connaissais pas le dessin animé!!d'ailleurs les comédies musicales récentes ce n'est pas mon truc!! je préfère Fred Astaire, Gene Kelly et Cyd Charisse...Tu sais que Leslie est toujours vivante, un ami a été une soirée qu'elle présentait la semaine dernière au Palace à Paris!!Bises

Evilysangel 26/06/2009 09:46


Tu cites les trois grands du genre!...J'les adore!...Avec quand même une légère préférence pour Gene Kelly...hihi
Non je ne savais pas que Leslie était toujours vivante! Ce serait vraiment un honneur de pouvoir la rencontrer c'est certain... Elle est tellement fraiche et pétillante dans ces films!...