Star d'Un Tube des Années 80's...

Publié le par Evilysangel






Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler d'un Bô Gosse des Années 80's!...
Sérieusement, quand il a sorti son tube, j'avais 15ans et, je craquais grave de chez grave ( comme on disait à l'époque ) pour lui!...

Mais pour qui donc?...Hein?...Pour qui?...

Mais pour lui voyons!!!...





Al Corley!... Qui chantait "Square Room"!!!

Bon c'est sûr que sur la pochette du 45T on ne se rends pas bien compte...
Mais attends de voir le clip tout à l'heure!...

Mais c'est qui au juste Al Corley me diras-tu Lecteuse, hein?...


Al Corley est tout d'abord un comédien ( Eh oui! ) ET un chanteur, qui est né le 22 Mai 1956 à Wichita, Kansas U.S.A.
En tant que comédien, il a été, principalement, l'interprète de Steven Carrington dans le feuilleton "Dynastie".
Premier rôle dans une série Tv qui incarne un personnage homosexuel...A l'époque, fallait oser quand même!...
Il a joué ce personnage pendant les deux premières saisons de cette série ( 1981 et 1982 ) avant que d'abandonner son rôle au profit de l'acteur Jack Coleman et de se tourner vers la musique, la chanson...



Bien lui en a pris puisque, sur ses trois albums enregistrés à ce jour, le premier ( dans la veine électropop / new wave ) contient deux de ses meilleurs singles :
"Square Room" sorti en 1985 et classé N°1 en France et classé au Top 20 de nombreux pays Européens...
"Cold Dresses" sorti également en 1985 et classé dans les cinq premières places des Tops en France...

Malheureusement, ses titres et albums suivants n'obtinrent pas les mêmes succès...
A noter cependant le titre "Face To Face" sorti en 1986 qui entra brièvement dans les classements du Top 50...

Aujourd'hui, toujours acteur, il a joué dans le film "Bigger Than the Sky"...
Puis, en 2007, il est un des producteurs de "
You Kill Me", une comédie de John Dahl avec Ben Kingley et Téa Léoni et, également producteur exécutif de "Edmond" un film policier de Stuart Gordon.


Alors?...
A 53 ans maintenant, vous le trouvez encore Bô Gosse Al Corley, les Lecteuses?...

Bon!...On s'écoute son tube maintenant?...
Je vous laisse savourer...Moi je ne m'en lasse pas!...
Allez : on se trémousse!...Et on reprends le refrain en choeur!...hihi



Pas mal hein ce p'tit coup de Revival en direct de 1985, non?...

@+ tard...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Nostalgie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

covix 21/07/2009 22:44

BonsoirC'est le genre de zik de l'époque, oui beau gosse en effet, et bien conservé quand mêmeLa chanson ne m'a pas marquée mais le clip je me souviens bien l'avoir vu plusieur fois.

garelle 18/07/2009 19:30

Bé écoute, je sais pas ou j'étais au moment de la sortie de ce titre, mais ça me dit rien du tout !!!! Ah si, j'étais peut-être en train d'écouter Any Cordie !!! hi hi hi

kat 17/07/2009 22:06

rhoooo dis donc, j'avais oublié!!!!! je trouve qu'il est bien conservé, ouhaipe, même si je trouve qu'il avait plus de charme il y a 20 ans! bisous

Evilysangel 18/07/2009 09:39


Ahaha!...J'adore "dénicher" ces chansons qu'on avait presque oublié!...
Beaucoup de charme autrefois effectivement...Mais il n'en est pas dénué pour autant aujourd'hui je trouve...Juste diffèrent comme charme, quoi...


Valérie & ses loupiots 17/07/2009 19:53

Je ne me rappelle pas du chanteur et pourtant beau gosse " pour l'époque en ce qui me concerne " mais en écoutant le clip je me souviens même du refrain dis donc, du haut de mes presque 37 ans c'est pas mal hein !!. Bisous et bon week end.

Evilysangel 18/07/2009 09:37


C'est vrai que pour l'époque, il était dans le top tendance des Bô Gosses!!!...Je fondais Mouâ!... 
Ben tu vois : un p'tit refrain et tout revient...


CéCé Mme Patate 17/07/2009 19:17

Quoi 1985 ... 24 ans ????????????????? oh p*****n la vache j'avais 13 ans !!!!!!!!! non c'est pas possible !!!!!!!!BisousCC

Evilysangel 18/07/2009 09:35


Mais si!...C'est possible!...hihi...Ne me dis pas que ça fiche un coup de vieux hein!...Parce que moi je n'avais que 15ans à l'époque!...Et Pfffuit!...Se sont envolés en deux temps trois
mouvements : j'ai rien vu venir!...