"Becoming Jane" de Julian Jarrold.

Publié le par Evilysangel

becoming-jane-poster-0

 

 

Réalisateur :  Julian Jarrold.

Sortie Cinéma :  17 Octobre 2007.

Sortie DvD :  06 Mai 2008.

Durée :  1h58mn.

Genre :  Biopic, Romance.

Personnages Principaux :  Anne Hathaway ( Jane Austen ), James McAvoy ( Tom Lefroy ), James Cromwell ( Mr Austen ), Julie Walters ( Mme Austen ), Anna Maxwell Martin ( Cassandra Austen ), Joe Anderson ( Henry Austen ), Maggie Smith ( Lady Gresham ), Mr Wisley ( Laurence Fox ), ...


Becoming Jane ( ou tout simplement "Jane" pour la version française ) est présenté comme un biopic alors qu'il ne nous raconte qu'une toute petite partie, un épisode bien particulier, de la Vie de Jane Austen. Dans ce film, on nous montre la jeunesse de Jane Austen... Avant de devenir l'auteur que l'on connait, l'écrivain talentueuse et reconnue dans le monde entier, Jane Austen fut une jeune héritière, désargentée certes, mais âprement courtisée. Et, pour l'amour d'un jeune Irlandais, Tom Lefroy, elle défia les conventions de la Société Britannique.

becomingjane460Moi qui suis une grande néophyte en "Janeausten-isme", je voulais absolument voir ce film dont j'avais tant entendu parler. N'ayant encore lu aucun de ses romans, qui commencent tout juste à arriver dans ma P.A.L, j'étais très avide de savoir à qui j'allais avoir à faire en lisant ses écrits. Bien évidemment, le fait que ce soit non seulement un film sur Jane Austen mais qu'en plus ce soit un film en costumes comme je les aime, n'a rien arrangé à mon désir montant de le visionner. Ce fût donc chose faite la nuit dernière, entre 1h40 et 3h30 du matin alors que l'insomnie me taraudait et que la zapette me démangeait.

Becoming Jane2Dans ce film, on y voit une Anne Hathaway magnifique de pureté et de retenue qui, malgré sa naissance américaine, joue une très anglaise Jane Austen, impétueuse et fière. Le personnage que joue l'actrice m'a vraiment beaucoup ému. Pleine de certitudes et de vitalité, son petit côté garçon manqué ajoute au charme de son impulsivité, dans la Vie comme dans l'écriture à ce que montre le film. Les scènes où elle écrit sont très instructives sur la richesse du langage, des périphrases employées à l'époque, et le côté perfectionniste que l'auteur avait, dit-on. J'ai crû comprendre que beaucoup des écrits dont elle n'était pas satisfaite, ou qui n'avaient pas été appréciés de son public lors de lectures à voix haute, étaient directement jetés au feu. Son perfectionnisme va même jusqu'à s'auto-censurer dans les lettres qu'elle envoie à sa soeur Cassandra. Trouvant que ses mots sont trop forts pour lui décrire Tom Lefroy, Jane découpe carrément les mots au ciseaux dans sa lettre. J'en ai été bluffée, époustouflée!...

BecomingJane 300

Jane vit ses écrits comme des morceaux d'elle-même qui lui sortent du corps... Et, c'est en voyant ce film que j'ai pu comprendre que cet épisode de sa vie a inspiré l'un de ses romans "Orgueil et Préjugés". A ce que j'ai pu comprendre également, toute sa production littéraire est empreinte de personnages de sa vie, de son quotidien, d'émois qu'elle a pu ressentir, de faits qu'elle aurait vécu...

becoming-jane-2En ce qui concerne James McAvoy, il campe un Tom Lefroy taquin et joueur, assez insouciant même. Il n'a pas de fortune personnelle? Qu'à cela ne tienne, il est un charmeur assidu et franc, au risque de blesser ceux auxquels il assène ses vérités. Il n'aime pas la campagne, il s'y ennuie n'y trouvant aucun amusements... Mais il y découvre Jane !... Leur première rencontre n'est pas des plus positives, mais au fur et à mesure, ils vont finir par s'apprécier, s'apprivoiser. Ils évoluent l'un vers l'autre dans des joutes verbales truculentes et euphorisantes. Quand un dialogue débute entre eux, on est attentif à qui taquine qui, avec toujours cette pointe d'ironie chère à Jane. C'est absolument succulent!...

becoming-jane

Au début, leur attachement mutuel et flagrant se heurte aux barrières de la bienséance. Cette attirance, en plus d'être sentimentale, est aussi une attirance intellectuelle il me semble. Jane trouve en Tom son alter égo masculin à ses aspirations intellectuelles. Dans une société où il est tout juste toléré aux femmes de penser, le fait que Tom reconnaisse, et accepte comme telle, l'intelligence de Jane est plutôt rare. Une fois la connivence intellectuelle établie entre eux, Tom va bouleverser la vision que Jane a, des choses de la Vie.

jane01La fin du film est un passage totalement inventé pour les besoins de la romance, mais j'ai trouvé qu'elle n'était pas si dénuée de sens que cela. Les choses auraient très bien pu se passer comme l'a décidé le réalisateur.


J'ai beaucoup aimé ce film. Il m'a doucement bercé ( en pleine nuit c'était un peu logique...) vers l'envie d'en savoir plus sur Jane Austen, sur sa vie et ses écrits surtout...


Par ce billet, je voulais simplement te faire partager  mes impressions face à ce film émouvant qui fût, bien malencontreusement, source de nombreuses controverses. Ce billet n'étant en aucun cas une prétention de critique argumentée. Ce n'est que mon propre ressenti lors de ce très bon moment de cinéma...


Si tu veux en savoir plus sur l'histoire de ce film, tu peux aller visiter les "Secrets de Tournages"... Et je te recommande vivement d'aller faire un tour sur le blog de Lego, qui est une "Janeausten-ienne" bien plus avertie que moi. Sa chronique de ce film est absolument divine... C'est d'ailleurs en la lisant que j'avais eu envie de ce film là. Bienheureuses les multi-diffusions du câble!... Elles m'ont permises de satisfaire ma curiosité... Non seulement cela, mais maintenant j'ai encore plus envie de découvrir l'oeuvre de cette grande dame de la littérature anglaise!...

 

 

@+ tard...

 

Bonus Track :   Un autre avis sur ce film chez Nadège : Books@Lot

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans TV - Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadège/LadyScar 12/04/2010 14:31







Nadège/LadyScar 09/04/2010 10:40



Oui, c'est ce que j'aimerais!


Je trouve qu'on regarde trop la télé au détriment des livres



Evilysangel 11/04/2010 17:06



Là est toute la difficulté : trouver le juste équilibre entre la passion des livres et celle du cinéma et des séries télévisées...



Nadège/LadyScar 08/04/2010 09:51



J'avoue que je ne fais généralement pas d'article sur les films. Mon blog est exclusivement livresque.


Mais là, ça touchait de trop près au livre pour ne rien dire (^_^)



Evilysangel 08/04/2010 13:54



Exactement, et pis ça donne parfois envie de lire à ceux qui auront vu le film...



Nadège/LadyScar 04/04/2010 19:06



Merci (^_^)



Evilysangel 07/04/2010 01:32



Mais de rien voyons... C'est tout naturel... Pour un livre, j'ai plus de facilité à mettre les liens par le biais de Bibliomania, mais pour les films, je ne sais pas toujours où trouver
les liens...



Nadège/LadyScar 03/04/2010 17:29



Moi aussi j'ai vu ce film!!


J'en ai fait une belle chronique sur mon blog également (^_^)


J'y rajoute le lien de ta page!



Evilysangel 04/04/2010 11:03



Merci Nadège... J'étais totalement passée à côté de ta chronique...Hélas!... Mais le mal est réparé : je vais de ce pas mettre un lien dans mon article également...