"Les Chevaliers d'Emeraude, t.6 : Le Journal d'Onyx" - Anne Robillard.

Publié le par Evilysangel

http://www.decitre.fr/gi/94/9782749909394FS.gif

Crédit Photo.

Résumé Éditeur :

"Grâce à Kira, le Chevalier Wellan découvre le journal du renégat et y apprends le sort qui sera réservé à ses soldats si l'Empereur Noir décide d'adopter la même stratégie que jadis. Effrayé, il tente de convaincre le Magicien de Cristal d'augmenter ses pouvoirs magiques.

Pendant ce temps, le sorcier Asbeth envoie un nouvel ennemi à l'attaque d'Enkidiev. Tandis que les Chevaliers se portent au secours des habitants de la côte, Wellan a l'occasion de régler définitivement ses comptes avec le Roi des Elfes, et reçoit des Dieux un présent inestimable...

Mais il ne se doute pas que l'ennemi est beaucoup plus proche qu'il ne le pense."

 

Dans ce sixième tome, loin de s'essouffler, l'histoire repart de plus belle par le biais de multiples rebondissements et autres ressorts de l'histoire orchestrés par l'auteur.

 

Wellan est très en colère contre le Magicien de Cristal depuis qu'il  a découvert le journal du Chevalier Onyx et qu'il a pu se rendre compte à quel point ses Chevaliers et lui étaient bien mal lotis en matière de pouvoirs magiques par rapports à leurs ancêtres. Il va même jusqu'à donner sa démission!... Mais que l'on se rassure, Abnar, va apaiser  cette "rébellion" en octroyant quelques petits plus aux Chevaliers...

 

Tandis que Wellan découvrait donc le Journal d'Onyx, il délivre inconsciemment le renégat de la prison de pierre où Abnar l'avait enfermé. A la recherche d'une enveloppe physique pour pouvoir s'épanouir, Onyx va jeter son dévolu sur Farrel, le paysan renié par son village dont s'est éprise Swan dans le tome précédent. En effet, Farrell est un descendant d'Onyx, et contrairement à sa précédente tentative d'occupation d'un corps où Sage s'était retrouvé prisonnier de son enveloppe corporelle, là Onyx et Farrell vont comme se fondre l'un dans l'autre pour former une entité qui va profiter des valeurs et des pouvoirs des deux hommes en même temps... Quasiment une troisième personne en fait.

 

Bien évidemment, l'Empereur Noir est toujours à l'affût d'une brèche et envoie sans relâche des "soldats" de pays précédemment conquis pour tenter de détruire les Chevaliers. Cette fois-ci, ils ont droit à une attaque en règle d'un essaim d'abeilles géantes!... C'est à ce moment là qu'Abnar, sous l'influence, voire même quasiment la contrainte, de la Reine Fan de Shola va donner à Wellan le pouvoir d'ouvrir un vortex afin de se déplacer plus facilement à travers Enkidiev! Rapidement sur place, les Chevaliers parviendront à venir à bout de ces terribles insectes, les poursuivant sur plusieurs territoires grâce au vortex, jusqu'au Royaume des Elfes où ils vaincront et détruiront les derniers...

 

Cette intervention opportune va modifier la façon de voir du Roi des Elfes, Hamil, envers lequel Wellan garde de gros griefs depuis la destruction des tous les habitants de Shola, sans que les Elfes n'aient bougé le petit doigt pour leur porter secours... Commence alors une sorte de cohabitation sous de meilleurs auspices entre les Elfes et les Chevaliers. Et, tandis que les premiers apprennent aux autres à tirer à l'arc, les seconds les aident à reconstruire leurs villages... Malheureusement, ce fragile équilibre risque d'être violemment rompu lorsque Wellan réalise qu'un de ses Chevaliers s'est épris de la Princesse Amayelle, fille aînée du Roi...Il faudra toute la diplomatie du grand Chevalier, ainsi que l'intervention en haut lieu du Roi Émeraude 1er, pour calmer les choses...

 

Pendant leur séjour chez les Elfes, Wellan et Bridgess vont se voir offrir un magnifique cadeau des Dieux : Jenifael! Ne pouvant plus avoir d'enfant depuis que Fan de Shola lui en a fait un dans le dos et, bien que ravi de l'existence de son fils Dylan, le Grand Chevalier était devenu stérile. Ce qui ne faisait bien évidemment pas le bonheur de Bridgess dont les rêves de grande famille s'étaient alors évanouis... En récompense, la Déesse de Rubis leur a donc confié sa propre fille à élever... Une enfant magnifique qui semble très prometteuse quant à sa puissance magique...

 

Beaucoup d'actions et de rebondissements dans ce tome donc!... De l'amour encore plus puisque deux couples importants vont se former... De l'entraide et de nouveaux liens d'amitié... Des découvertes et des rebellions... Que de changements et de nouveautés dans ce sixième opus!... Mais toujours une bonne dose de frayeurs avec des ennemis horribles... Toujours de l'amitié et de la franche camaraderie... L'Ordre ressemble de plus en plus à une immense famille où tous se soutiennent, se taquinent et s'aiment... Les enfants commencent à se démarquer dans l'histoire et on a plaisir à suivre l'évolution de Lassa, le Porteur de Lumière, ou de Liam. Les deux garçons sont non seulement amis, mais il semblent tous les deux voués à un destin bien particulier...

 

De plus, l'auteur nous propose une fin très très intrigante avec ses deux derniers chapitres où l'action déroute le lecteur au point de se précipiter sur le tome 7! C'est ce que j'ai d'ailleurs fait... On est à mi parcours de la saga et j'ai ressenti encore plus d'engouement pour tous ces personnages que je commence à mieux cerner, à mieux connaître et à apprécier encore plus... Tout au long du roman, par le biais de chapitres assez courts, l'auteur instaure une légère tension en distillant tout de même de grands moments d'apaisement pendant lesquels les histoires personnelles des Chevaliers évoluent. Cette alternance est bien agréable et donne encore plus envie d'avancer dans le récit...

 

Je ne dirai pas que je suis accroc à cette série, mais j'apprécie vraiment cette lecture aisée et plaisante au possible pendant cette période de grosse reprise pour tous... Les pages se tournent vitesse grand V et on ne s'ennuie pas une seule seconde... Comme dirait l'autre : pourvu que ça dure!...

 

Castle17-copie-1

Lu dans le cadre de "Mes Lectures Communes" avec Angélita

 

Références : "Les Chevaliers d'Émeraude, tome 6 : Le Journal d'Onyx" - Anne Robillard - Éditions France Loisirs - Août 2009 - 405 pages - 13.50€

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Mon Coin Lecture.

Commenter cet article

George 17/09/2011 18:38



quelle endurance !



Evilysangel 18/09/2011 11:10



Comme tu dis! Et c'est pas fini : il y en a encore 6 autres derrière... mais bon, j'ai déjà fini les tomes 7 & 8 donc ça va : je suis déjà bien avancée dans la saga...



Angélita 17/09/2011 16:34



D'accord avec toi. Et si tu as commencé le tome 7, je pense quand même que cela devient trop long. C'est une véritable saga familiale avec des conflits avec un élément extérieur. Mais on en
apprend + sur les enfants



Evilysangel 18/09/2011 11:09



J'ai terminé le tome 8 hier en fin de soirée, mais je l'ai trouvé un peu moins intéressant que les précédents : ça tournait un peu en rond... Par contre, vu que mon fils était déjà
couché, j'ai regretté de ne pas avoir anticipé et de ne pas avoir le tome 9 sous la main pour enchaîner car la fin laisse présager de sacrés rebondissements pour la suite!!!