"Les Chroniques de Virgin River, t.1 : Virgin River" - Robyn Carr.

Publié le par Evilysangel

http://www.images-chapitre.com/ima1/original/444/29209444_6651667.jpg

Crédit Photo.

 

Résumé Éditeur :

"Tout quitter, repartir de zéro, pour Melinda Monroe, c'est devenu une nécessité. Elle a perdu son mari tragiquement et ne supporte plus la violence urbaine et la sollicitude de son entourage. Sur un coup de tête, elle accepte un poste dans une bourgade perdue. Mais la vie idyllique qu'elle avait imaginée se révèle peu conforme à ses attentes. Rester? Partir? Elle hésite. La citadine saura-t-elle s'insérer dans cette communauté soudée? Et la femme meurtrie osera-t-elle aimer de nouveau quant tout en elle s'y refuse?"

 

"Virgin River" est le premier tome d'une série de romances, qui en compte actuellement 15 dont trois seulement ont été traduits et publiés en France. Robyn Carr est une auteur prolixe de ce genre. Elle a été publié chez Harlequin en son temps, mais c'est aujourd'hui les Éditions J'ai Lu qui l'accueillent dans leur collection "J'ai lu  pour Elle".

 

Qu'on se le dise, ce roman est typiquement de la romance, grand luxe certes, mais de la romance tout de même... Ceci dit, cela n'a strictement rien à voir avec les Harlequins de Mamie Huguette qui s'oubliaient aussi vite que ce qu'ils se lisaient, avec toujours le même schéma de narration et le même happy end. Ici, les personnages, le décor, les sentiments et l'action sont bien mieux développés et plus approfondis que dans les "romans à l'eau de rose" qu'étaient ces fameux Harlequins de l'époque...

 

Pour ce roman, l'action se situe en Californie, non loin du Redwood National Park, dans une nature luxuriante s'étendant sur des centaines de kilomètres, où le séquoia géant est le roi des arbres, où les truites et les saumons vivent en nombre dans la Virgin River, source de vie qui traverse cette région donnant son nom à la ville en même temps qu'au roman...

 

L'héroïne, Mélinda, est une citadine grand crû qui débarque dans cette région pour pouvoir tourner la page sur sa vie passée et faire le deuil de son mari... Malheureusement, l'image idyllique qu'elle se faisait de l'endroit et de son poste d'infirmière sage-femme se révèle bien moins attrayant que sur les photos, une fois sur place...

 

Évidemment, il y a le beau gosse du coin. Évidemment, ils vont tomber amoureux, mais là n'est pas le plus gros de l'intrigue...L'attrait principal de ce roman reste la ville de Virgin River en elle-même. Un lieu idyllique où tous le monde connaît tous le monde, où l'entraide et la solidarité sont les maîtres mots et où toutes les plaies, toutes les souffrances ont le don de s'apaiser. Très vite, on se sent proche de ces habitants, de ce lieu magnifique où l'on a envie de s'arrêter pour aller boire un verre au coin du feu chez Jack, goûter la cuisine de Vic, discuter avec Connie devant le feuilleton de l'après-midi, voir les cerfs à l'orée de la forêt au petit matin en prenant mon café sur la terrasse de la maison... Soupirs...

 

L'intrigue tourne autour de Mélinda, la citadine, et de Jack, l'ex Marine. Attirés l'un vers l'autre, l'une va pourtant avoir du mal à se sentir libre du fait de son deuil, et l'autre qui se pensait libre de toutes attaches va se rêver en compagnon au long cours... Tout en suivant l'évolution de leurs relations, on découvre tout un panel de personnages secondaires à leurs côtés : Hope McCrea, vieille fille dynamique, qui se targue de faire revivre la ville en y faisant venir de nouveaux habitants, à commencer par Mélinda... John Midletton, dit Vic, le cuisinier bourru mais si talentueux du café-auberge tenu par Jack Sheridan... Le vieux Dr Mullins, grincheux au coeur tendre que Mélinda est censée seconder et qui finira par se laisser amadouer par la ténacité et le professionnalisme de la jeune femme... Rick le jeune orphelin qui vit chez sa grand-mère malade et que Jack a pris sous son aile... Et bien d'autres encore que Mélinda va apprendre à connaître et à aimer...

 

Plus on avance dans le récit, et plus on est happé par cet élan d'amour et de solidarité qui existe et perdure entre tous les habitants de Virgin River. On a envie de passer du temps avec eux, d'apprendre à pêcher, de participer aux repas de retour de chasse organisés par les anciens Marines ayant servis sous les ordres de Jack... Petit à petit, Virgin River devient LA ville où il fait bon vivre et, bien évidemment, les rapprochements se font,  inexorables et attendus mais avec tellement de bonheur pour le lecteur...

 

Rompue au style romantique, l'auteur n'en glisse pas moins certains sujets forts comme le deuil, les grossesses tardives ou non désirées, les liens de famille qui se créent en dehors de ceux du sang... Quand on pénètre une fois dans ce monde aux paysages magnifiques et grandioses, on a du mal à en repartir et, donc, à refermer le livre. Lu en une journée à peine, j'ai beaucoup aimé cette histoire, l'endroit, les personnages, leurs quotidiens , leurs soucis et leurs joies... Il est difficile de ne pas aimer cette ville de Virgin River, ses paysages verdoyants, ses habitants chaleureux et même ses journées pluvieuses!... Quelles que soient les peines ou les obstacles qui touchent les personnages, ils font face, se serrent les coudes et gardent toujours espoir...

 

Ce n'est pas de la grande littérature, ce n'est pas plus enrichissant que ça (même si cela m'a permis de découvrir plein de choses sur la Californie et le Redwood National Park!), mais ce livre est une vraie bonne dose de bien-être en pages!... À lire assurément, parce que ça fait du bien au coeur, par un de ces après-midi pluvieux de l'hiver qui arrive, blottie sous un plaid moelleux, une bonne tasse de thé fumant à portée de main...

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Publié dans Mon Coin Lecture.

Commenter cet article

Chi-Chi 21/10/2011 00:10



C'est une chouette romance, les suites sont bien aussi! Je les aient lu en anglais et je suis contente de voir qu'ils seront traduits!



Evilysangel 21/10/2011 01:09



Je t'avoue que j'ai lu les tomes 2 & 3 dans la foulée et que j'ai hâte que les suivants sortent... On en devient vite addict de cette petite ville de Virgin River! C'est là que je regrette vraiment de ne pas lire en V.O en fait...



Mia 20/10/2011 19:37



J'aime bien ce genre de lecture sentimentale de temps à autre, quand c'est bien écrit c'est 100 % bonheur !


Merci pour la découverte, je jeterai un oeil, bises !!!



Evilysangel 21/10/2011 00:07



Pour ce qui est de cette auteur là c'est plutôt bien écrit je dois dire... Pas trop culcul et plutôt réaliste dans les rapports humains décrits...



George 20/10/2011 14:34



bah ça fait du  bien une petite romance de temps en temps ! et je te fais confiance !



Evilysangel 21/10/2011 00:05



Merci, ça me touche... J'attends de savoir ce que tu en auras pensé alors



George 20/10/2011 09:01



sur tes conseils j'ai acheté ce premier tome ;) !



Evilysangel 20/10/2011 13:53



Oulala! Grosse responsabilité alors! J'espère que tu aimeras, sinon je n'oserai plus te faire de propositions... C'est un petit roman très agréable, mais il ne faut pas en attendre plus
qu'un joli moment de détente et d'évasion... Une lecture plus facile entre deux plus lourdes par exemple...