"Mortels Péchés" Présenté par Elizabeth George.

Publié le par Evilysangel

 

http://www.decitre.fr/gi/62/9782266204262FS.gif

 

"À tout meurtre son mobile. À tout mobile son péché. rarement mignon, véniel à l'occasion, mais le plus souvent : CAPITAL. Capiteux. Mortel. dans ces pages au soufre infernal, l'avarice et la luxure sont à  l'honneur. Et à l'horreur. Variation sur un même thème.

Depuis les couloirs du Capitol jusque dans les cuisines familiales, les instincts les plus vils mènent la danse, macabre. Cougars et mères au foyer, ados et amants... Les appétits, d'or ou de corps, sont sans limites. Et font le bonheur d'une poignée de romancières, brillantes et perverses, comme les aime la Reine Elizabeth. Laquelle se fend, parmi les pages de ses talentueuses protégées, d'une nouvelle au diapason.

Un collier de perles noires..."

 

Généralement, je ne suis pas très fan de la forme littéraire de la nouvelle. J'aime ouvrir un roman, quitte à ce que ce soit un pavé, avec un début, un milieu et une fin, tout cela amplement développé et descriptif. Jusqu'à présent, la nouvelle était pour moi comme une forme de frustration littéraire, avec cette impression fugace qu'il me manquait des éléments, des développements, propice à l'installation de certains sentiments d'empathie ou de rejet selon qu'on a à faire à certains personnages. C'est certainement parce que je ne m'étais pas tellement frotté à ce genre littéraire que j'avais cette impression. Mais après avoir lu ce roman, que j'ai dégusté en lisant une nouvelle par ici, une autre par là, au gré de mes lectures traditionnelles... Après ma lecture de ce roman donc, je me suis prise d'un certain engouement pour ce genre littéraire : on y découvre de très belles pépites!

 

Ce recueil regroupe donc 23 nouvelles d'auteurs différentes, toujours des femmes, sous l'égide de la célèbre Elizabeth George. Ces récits, plus ou moins courts, montrent à quel point le sexe, le pouvoir et l'argent ne font pas toujours bon ménage. Quels que soient les agissements des personnages principaux, il y a toujours une chute morale ou cynique, drôle ou épouvantable. Une lecture détente à consommer à petites doses qui m'a permis de découvrir des auteurs à suivre...

 

Voici donc trois des nouvelles que j'ai particulièrement apprécié...

 

"Tu m'Entends?" - Can You Hear Me Now - Marcia Talley :

Marcia Talley a reçu un Agatha et un Anthony Award pour "Dead Man Dancing", septième volume de la série des Hannah Ives, qui se déroule dans le Maryland. Elle est l'auteur et le «maître d'oeuvre» de deux séries de romans à épisodes, "Naked Came the Phoenix" et "I'd Kill For That", écrits à plusieurs mains par des auteurs confirmés, et dont l'action se déroule respectivement dans un spa luxueux et dans une communauté entourée de murs. Ses nouvelles ont été reprises dans plus d'une dizaines de recueils, notamment "With Love, Marjorie Ann", et "Safety First", toutes les deux nominées pour le prix Agatha, et "Too Many Cooks", une relecture humoristique du Macbeth de Shakespeare, écrite du point de vue des trois sorcières, parue dans le recueil "Much Ado About Murder" de Anne Perry, et qui lui valut de nombreux prix. Une de ses dernières nouvelles, "Driven to Distraction", publiée dans "The Deadly Bride And 21 Of The Year's Best Crime And Mystery Stories", a reçu l'Agatha Award et été nominée pour l'Anthony. Marcia Talley a présidé la branche de Chesapeake des "Soeurs du Crime", et oeuvré comme secrétaire de l'association à l'échelon national. Elle siège au bureau du secteur «Mid-Atlantic» des "Mystery Writers of America". Elle partage son temps entre Annapolis, la capitale du Maryland, et les Bahamas où elle vit à bord d'un vieux bateau à voile.

 

Dans cette nouvelle, on trouve une femme, un homme à femmes, un train et un téléphone portable : des milliards de possibilités! Mais certainement pas celle que l'auteur donne à son final : éblouissant d'horreur et de cynisme!

 

Menteur de haut vol dans sa vie professionnelle aussi bien que personnelle, Brad a tout du gars sûr de lui et de ses agissements. Mais!... quelques minutes d'inattention et un mauvais coup du destin vont rendre à l'épouse dupée les clés d'une vérité financière qu'elle n'avait pas dans son couple...

 

La chute est aussi imprévisible que jubilatoire. On pousse un "Hamf!" d'ébahissement en même temps qu'on se met la main devant la bouche, avant que de rire du dénouement... Dénouement qui pourrait se résumer à  la fameuse maxime du "Tel est prit qui croyait prendre"...

 

Barre-02.gif

 

"De Quoi Je m'E-Mail" - E-Male - Kristine Kathryn Rusch :

Kristine Kathryn Rusch écrit avec un même succès des polars, de la science-fiction et des romans sentimentaux, couronnés par de nombreux prix littéraires. Son dernier policier, écrit sous le nom de Kris Nelscott, est "Quatre Jours de Rage". Son dernier roman de science-fiction est une histoire policière futuriste de la série des "Experts Récupérateurs".

Pour en savoir plus sur cette auteur : www.kristinekathrynrusch.com

 

Dans cette nouvelle là, on découvre Gavin, photographe professionnel en même temps que geek très futé. Tellement futé qu'il est parvenu à s'immiscer dans l'ordinateur de son ex petite amie, Stella, pour laquelle il a toujours des sentiments. Une ex petite amie un peu nunuche, un peu frivole et carrément naïve au lu de ses e-mails... Au cours de ses missions exploratrices d'espionnage, il déchiffre, dans son courrier électronique, qu'elle a à faire à un gars peu recommandable, et même carrément dangereux!, parmi les admirateurs de son site internet très sexy... Malheureusement, notre héros geek ne peut en rien lui éviter de tomber dans son piège étant donné que la belle a réussi à obtenir une injonction restrictive vis à vis de lui... Que peut faire Gavin pour éviter des désillusions, voire bien pire, à Stella? Aller la voir ou lui téléphoner? Elle le ferait arrêter aussitôt!... Appeler la police? Il se ferait très certainement arrêter pour avoir hacké les e-mails de son ex avant que de pouvoir expliquer le danger qu'elle court... Gavin réussira-t-il à trouver une astuce pour sauver Stella?... 

 

Ici, on évolue entre technologies, justice, enlèvement et sérial killer dans une aventure haletante, imprévisible et finalement aussi drôle que ce qu'elle pouvait paraître noire de prime abord. Gavin est aussi attachant que ce que Stella est énervante et, malgré la brièveté du récit, on entre bien dans l'histoire, qui va crescendo jusqu'à un épilogue drolatique....

 

Barre 02

 

"Crime au Capitole" - A Capitol Obsession - Allison Brennan :

Pendant deux ans, Allison Brennan a passé ses journées à travailler au Capitole de l'État de Californie, et ses nuits à écrire une fois que ses enfants étaient couchés - elle est l'heureuse maman de cinq bambins. Son rêve - devenir écrivain - s'est réalisé en 2004, quand elle a signé un premier contrat avec Ballantine pour "The Prey". Elle a depuis publié plusieurs nouvelles et sept romans qui figurent sur les listes des meilleurs ventes du New York Times et de USA Today. Elle écrit dans des cafés et des restaurants de son quartier pendant que ses enfants sont à l'école, et leur sert de chauffeur et de maman poule à partir de trois heures de l'après-midi. Elle réussit l'exploit de permettre à ses personnages de trouver l'amour dans un monde  livré en pâture à un éventail complet de meurtriers en série, de psychopathes et d'hommes en proie à leurs pires instincts, de sorte que ses thrillers, plutôt sombres, procurent à ses lecteurs un sentiment d'espoir eert de justice. A côté de cela, elle mène une vie normale en Californie du Nord, où elle joue à des jeux vidéos avec ses enfants (et aussi toute seule), participe à des dégustations de vin avec son mari et ses amis, regarde les classiques du cinéma, suit les affaires criminelles et écoute du rock classique. Elle est membre des "Mystery Writers of America", des "International Thriller Writers", où elle joue un rôle très actif, et des "Romance Writers of America", dont elle préside l'une des branches, le PASIC (Published Auhor Special Interest Chapter).

D'autres informations, ainsi que toute sa bibliographie sur son site : www.allisonbrennan.com

 

Cette nouvelle-ci est une des plus longues de ce recueil (un peu plus de cinquante pages...), elle est même découpée en petits chapitres. C'est aussi une de mes préférées!... Elle a le mérite d'être légèrement plus développée que certaines autres et l'auteur prends bien le temps d'introduire les lieux et les personnages en même temps que l'intrigue.

 

Un meurtre a été commis au Capitole de Sacramento, en Californie, et c'est l'inspecteur John Black qui est chargé de l'enquête. Découvert dans une armoire du bureau du Sénateur Wyatt, le cadavre incrimine le politicien d'entrée de jeu. Mais le bel inspecteur ne s'en laisse pas compter et relève quelques incohérences flagrantes qui vont le mettre sur une piste aussi invraisemblable que rocambolesque. Secondé par la jolie Sénatrice Lara James, ex soldat des forces armées Américaines, avec laquelle il a eu une liaison plus ou moins suivie, le séduisant inspecteur n'aura de cesse de démasquer les vrais coupables de ce crime, et non pas ceux que l'on voudrait lui voir arrêter!...

 

Ici, on a à faire à une intrigue policière plus traditionnelle, mâtinée d'un peu de romance. Un cadavre accusant directement un haut politicien... Un enquêteur beau et charismatique... Une jolie femme nouvellement entrée en politique avec un passé dans la police de l'Armée.... Il est viril et réactif, elle est douce et vulnérable autant que forte et déterminée. Un joli cocktail pour une histoire bien ficelée qui réserve des rebondissements étonnants et un coupable fielleux au possible!...

 

Barre 02

 

Parmi les 23 nouvelles qui composent cet ouvrage sous l'égide d'Elizabeth George, certaines m'ont paru plus que légères du point de vue de l'intrigue. D'autres, un peu plus originales, ont attiré mon attention et m'ont permis de lire des récits particulièrement bien tournés, d'auteurs que je ne connaissais absolument pas.

En fin d'ouvrage, on trouve d'ailleurs une mini biographie des diverses auteurs (dont sont issues celles des nouvelles dont j'ai parlé dans ce billet), qui permet d'en savoir un peu plus sur elles... Libre ensuite, à chacun, de se renseigner un peu plus avant sur le net...

 

Finalement, je me rends compte que la forme littéraire de la nouvelle m'est plutôt agréable. On peut piocher de temps en temps dans un des récits de l'oeuvre sans pour autant perdre le fil et puis ça permet une coupure avec d'autres lectures plus lourdes, parfois... Je vais m'y attarder un peu plus avec d'autres livres qui dorment dans ma P.A.L...

 

Et puis, "Mortels Péchés" entre dans mon Challenge "La Nouvelle" initié par Sabbio et auquel je compte bien faire honneur!...

 

logo challenge La nouvelle[6]Cliquer sur le logo pour visualiser le billet récapitulatif

avec tous les titres lus par les participantes!

 

 

Références de l'ouvrage lu :

Mortels Péché - Two of the Deadliest - Présenté par Elizabeth George - Pocket - Novembre 2010 - 659 pages - 7.50€.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Mon Coin Lecture.

Commenter cet article

Mia 22/07/2011 16:25



J'ai ce volume à la maison et j'avoue avoir un avis un peu mitigé, du bon comme du mauvais, mais je suis un peu critique aux "nelles".


Toutefois, je me rappelle très bien les 3 extraits dont tu as parlé et effectivement, ils sont très percutants, bises !



Evilysangel 22/07/2011 18:54



Je suis également assez difficile pour ce qui est du genre de la "nouvelle" et c'est assez rare que j'en apprécie. Mais là, dans ce recueil en l'occurence, il est des auteurs qui ont
style et une tournure d'esprit assez percutants!...



Lystig 25/06/2011 23:11



j'ai des E George dans ma PAL, mais n'en ai jamais lu



Evilysangel 27/06/2011 15:47



Moi aussi j'ai lu quelques-uns de ses romans sans pour autant être emballée des masses... Mais dans ce livre là, en l'occurence, ce qui est intéressant c'est qu'elle nous fait découvrir
d'autres auteurs très très intéressantes...



Carole Nipette 24/06/2011 12:22



ça doit être sympa pour les vacances ! en même temps je suis souvent frustrée avec les nouvelles!



Evilysangel 27/06/2011 15:44



C'est vrai que parfois ça semble frustrant, mais c'est idéal quand on n'a que de tout petits laps de temps pour lire... De plus, certaines de ces nouvelles sont hyper bien 
construites et plutôt bien élaborées... Cela fait passer de courts mais très sympas moments de lecture...