Toute La Pluie...

Publié le par Evilysangel

 

 

488840222_small.jpg

 

Quand j'étais petite, je vivais dans une région magnifique, un endroit presque protégé, sur les bords de la Loire, dans un tout petit village où tous le monde se connaissait... Je vivais dans une famille aimante où la tendresse était de mise chaque jour, où les enfants étaient aimés, presque adulés et où j'ai grandi dans une ambiance de bien-être et d'amour... Cette famille, ce n'était pas vraiment la mienne par le sang, mais elle l'était bien plus par le coeur... Et c'est au sein de cette famille que je me suis construite... Notamment grâce aux histoires que me contait ma Maman-Nounou...


Quand on est enfant, on a beaucoup de questionnement et, quand on est une petite fille bavarde comme je l'étais, on en pose beaucoup des questions... Mes parents nourriciers étaient des gens simples qui vivaient des bienfaits que leur offrait la Vie au quotidien... Et, lorsque mes questions devenaient trop envahissantes, Maman-Nounou finissait toujours par me raconter une histoire qui, une fois terminée, soit en amenait encore plus des questions, soit me clouait le bec pour quelques heures où j'allais ruminer tout ça au fond du jardin, du côté des framboisiers que je dévalisais allégrement avec ma copine gourmandise...


Une de ces histoires m'a particulièrement marqué parce que, même si j'étais une petite fille bavarde et curieuse, j'étais avant tout très peureuse... Et, quand des périodes d'orages s'annonçaient, faisaient rage dans le ciel et noircissaient mes journées sans école, je tremblais comme une feuille en entendant gronder le tonnerre, en voyant les éclairs zébrer le ciel... Je me cachais douillettement dans le giron de Maman-Nounou... L'empêchant par la même de vaquer à ses occupations...  C'est alors qu'elle prenait quelques instants pour s'asseoir avec moi sur le canapé et pour me conter des histoires... Juste pour me rassurer, ou pour me changer les idées peut-être...


L'une de ces histoires avait pour but de répondre à mes questions sur le pourquoi de ces grands bruits dehors, de ces éclairs de lumières dans le ciel... Mais qui pouvait bien faire tout ce boucan là, juste dehors?... Qu'est-ce que ça pouvait bien vouloir dire que ces bruits incroyables qui me terrifiaient?...


L'explication toute simple de cette mère adorée n'était rien d'autre que le fait du Bon Dieu qui évacuait sa colère... Les coups de tonnerre était sa grosse voix qui grondait ses enfants les Hommes. Tandis que les éclairs étaient la lumière qu'il allumait chaque fois qu'il entrait et sortait d'une pièce du Monde pour les trouver...


Oui, je voulais bien accepter que c'était le Bon Dieu qui faisait tout ce bazar dehors parce qu'il n'était pas content... Mais la pluie alors?... Pourquoi toute cette eau nous dégringolait-elle du Ciel, hein?... Et bien c'est tout simplement sa tristesse au Bon Dieu, me répondait-elle... Sa tristesse de n'avoir pas trouvé ses enfants les Hommes là où ils auraient dû être : dans les pièces du Bonheur à s'entraider, à s'aimer et à savourer le bien-être que peut procurer le fait d'être ensemble, de se soutenir et de se sentir unis...


Ces jours de pluie et d'orage, malgré le fait que je savais qu'il fallait juste attendre que le Bon Dieu ne soit plus en colère, que le ciel se dégage, je me blottissais dans un coin avec ma poupée, un livre ou un doudou et j'attendais patiemment que la grosse colère se passe... Que le Bon Dieu arrête de pleurer et que le soleil brille de nouveau.


Aujourd'hui, chaque fois que l'orage gronde, je repense à ces instants de paix et de douceurs, bien à l'abri auprès de cette femme douce et simple qui m'aimait et qui me rassurait en tout instant... Je tremble encore quand le tonnerre gronde trop fort... Il m'arrive même de me blottir sur le fauteuil avec un livre et mon doudou... Mais je n'ai plus peur... J'attends que la colère passe... Que le ciel se dégage...


Mais je ne crois pas que j'aurai la patience d'attendre que les Hommes retrouvent le chemin du Bonheur, de l'entraide, de la solidarité et de l'Amour simple et sans fioriture que l'on donne sans rien attendre d'autre que le bien-être que cela procure... Non, ça je n'en aurai pas la patience... Juste tenter de l'être un peu plus moi-même... Plus aimante, plus à l'écoute et plus solidaire envers les autres, mes amies, mon entourage et ma famille... Ce sera un bon début ce me semble, non?... Cela n'empêchera certes pas la pluie de tomber, mais peut-être que cela sera moins triste de la regarder tomber avec des gens qui m'aiment et m'apprécient, que j'aime, auprès de moi, non?...


@+ tard...


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Nostalgie

Commenter cet article

Monologueuse 09/06/2010 10:28



Pourquoi faire long & compliqué, quand on peut faire simple & rapide, je dirais donc :


J'adhère, j'aime & j'adore. What else.. :p



Evilysangel 12/06/2010 10:57



Merci Monologueuse Et bienvenue sur mes pages... @ bientôt...



Sandra 18/05/2010 10:25



J'ai adoré!!!! Le ton est est doux, tu pourrais écrire pour les enfnats toi, sans problèmes...........je serais ta 1ère fan!!!!!



Evilysangel 20/05/2010 19:32



Rhôôô...  Merci beaucoup Zoulie Sandr@!... Ce que tu m'écris-là me va droit au coeur... J'ai quelques
ébauches d'histoires pour enfants dans mes carnets d'écriture... Faudrait que je m'y remette, que je trie tout ça et que je les montre enfin...



Madame Kévin / Jeux d'écritures 14/05/2010 12:46



Bonjour,


je m'occcupe, avec Lizly, du blog "Jeux d'écritures". J'ai lu ton commentaire chez Carole. Tu fais comme tu le souhaites évidemment. Mais si tu as envie de participer, même après la date limite,
tu peux le faire sans problème. Nous avons justement créé le blog dans ce but : se donner plus de souplesse dans le temps. Nous fixons une date butoir uniquement pour dynamiser le jeu mais nous
recevons toujours des textes après. Par conséquent, ne te sens ni obligée, ni bloquée pour participer. C'est comme tu veux !



Evilysangel 15/05/2010 18:13



Merci beaucoup de ce gentil mot Madame Kévin... Je vais pouvoir y réfléchir plus sereinement alors... J'essaie de m'y mettre plus activement en début de semaine alors... Merci, vraiment




Carole 12/05/2010 22:14



Elle est belle ton histoire... c'es chouette d'avoir ce genre de souvenirs pour continuer à grandir...


Bisous



Evilysangel 15/05/2010 18:10



J'ai eu cette chance-là, de bien grandir auprès de ma Maman-Nounou Et j'avoue que ça m'a été plus qu'utile
dans ma vie par la suite...



Angelea 12/05/2010 20:50



Quelle magnifique histoire ...


Si tu savais comme j'ai peur de l'orage car moi il me rappelle de très mauvais moments de mon enfance ...


Bisous



Evilysangel 15/05/2010 18:09



Je ne dis pas que je n'ai plus peur lors des épisodes orageux... Mais disons plutôt que je relativise Fût un
temps, lorsqu'il y avait de l'orage, je me mettais de la musique douce directement sur les oreilles... Parfois ça marchait bien...hihi